IMG-1.jpgINTITULE DU PROJET DE COLLABORATION :

L'arbre à soleil. Légendes du monde entier

Le projet a été scindé en trois pour des raisons budgétaires vu le nombre important

d'enfants et la volonté de travailler avec toute l'école.

EN QUOI CE PROJET RENCONTRE-T-IL LES OBJECTIFS DU PROJET D’ETABLISSEMENT ?

Acquérir des compétences qui favorisent la vie en société.

Privilégier la maîtrise de la langue :

- projet théâtre, ici en l'occurence conte

- par des visites, des sorties, des classes de découvertes, visionnement de

spectacles

- promouvoir la prise de conscience de sa propre culture et la situer par rapport à

celle des autres

- accords de coopération avec le centre culturel

DESCRIPTION DU PROJET : partie 1

1°) Trois progrès principaux visés chez les élèves au niveau des compétences travaillées :

-Se connaître,prendre confiance:être sensible à l'art. Se reconnaître dans ses

émotions et dans sa culture et reconnaître les autres.

-Connaître les autres et accepter les différences: écouter, dialoguer, travail en

équipe, laisser s'exprimer.

-oser affirmer son plaisir et présenter sa production lors de la présentation en fin

d'année et lors des rencontres et des ateliers avec les artistes.

2°) Résultats matériels principaux visés par l'ensemble du projet :

L'enfant pourra croiser deux modes d'expressions et trouver son propre langage

artistique, s'approprier l'univers des artistes pour le redonner à travers le filtre

de sa personnnalité sous forme d'une exposition performance au centre culturel de

Lessines.

3°) Nature des spécificités du (des) domaine(s) disciplinaire(s) choisi(s) :

Identifier et acquérir des modes d'expression et des techniques d'exécution.

Situer des contes et des oeuvres plastiques dans un contexte proche des enfants et

interculturel

DESCRIPTION DU PROJET : partie 2

4°) Brève justification du choix des acteurs culturels des artistes impliqués :

Bonnes relations avec les acteurs culturels.Nous travaillons ensemble depuis 6

années.Mon changement d'établissement m'a motivée à présenter l'asbl Arts Nomades au

sein de mes nouveaux collègues. Plusieurs d'entre eux avaient déja émis l'envie de

s'associer avec ces artistes présents sur le territoire. L'idée de travailler

ensemble vers une même finalité ainsi que le partage entre les classes des matières

récoltées semble être la dominante du projet et répond à une demande précise de

l'équipe éducative.L'asbl Arts Nomades développe depuis plusieurs années des projets

de qualité au sein de l'entité de Lessines. L'école de la Gaminerie et son équipe

éducative sont en demande par rapport à la présence des artistes France Everard,

Andreas Christou et Yves Coumans. L'association récente du comédien Andreas Christou,

fondateur de l'asbl Arts Nomades, avec les Baladins du Miroir dans le cadre du

spectacle les Chants de la Source (travail avec le conteur Henri Gougaud) renforce

l'envie de la compagnie Arts Nomades de développer l'approche artistique du conte

dans l'entité de Lessines. De son côté la plasticienne et conteuse France Everard

développe un travail mêlant contes et arts plastiques en collaboration avec Yves

Coumans et la Montagne Magique à Bruxelles. Tous ces acteurs, forts de projets, se

sont rencontrés.

5°) Diverses méthodes envisagées pour travailler les compétences ciblées :

Visionnement du spectacle « Les chants de la source » et de la « Caravane passe » .

Découverte de contes et d'oeuvres plastiques issus des différentes origines des

enfants.

Présentation par les enfants au sein des différentes classes des

légendes/histoires/contes ou mythes de leur culture, pays ou région.

Échange postal des histoires avec interprétation artistique.( une classe envoie une

histoire à un autre classe dans un autre pays qui en donne son interprétation

artistique et vice versa)

Ateliers multi-techniques arts plastiques.

Ateliers contes croisés.

Valorisation du travail collectif par une exposition performance au centre culturel

de Lessines.

6°) Description des étapes méthodologiques structurant l'ensemble du projet :

Le projet vise à promouvoir et encourager le dialogue interculturel à travers un

travail interactif entre conteur, plasticien et les élèves de l'école primaire afin

de partager un monde imaginaire commun.

Qui du conte ou de l'image nourrira l'autre, lequel de ces moyens d'expressions

emmènera l'enfant dans sa spirale créative?

Nous proposons de voyager en pointillé à la frontière entre ces deux arts. Passer de

l'un à l'autre pour toujours se nourrir de l'imaginaire des mots et des images.

Immersion et Inventaire

Dès le départ, un inventaire des personnes ressources au sein des familles sera mis

en place afin de nourrir le projet. Nous récolterons les différents contes et

histoires liés aux différentes origines ethniques des enfants présents au sein de

l'école. Lors de la réunion de préparation, les enseignants ont déjà relevés

plusieurs nationalités dans l'école mais nous devrons attendre les inscriptions de

septembre pour pouvoir avancer dans ce relevé.

Visionnement du spectacle les Chants de la Source inspiré des livres d'Henri Gougaud.

Découverte et lecture de livres mêlant contes et arts plastiques.

Les enseignants consulteront des ouvrages de contes avec les enfants, leur feront

découvrir des albums, les inviteront à raconter les histoires qu’ils connaissent,

qu’on leur racontait quand ils étaient petits, qu’on leur raconte encore

aujourd’hui…( inventaire).

Cette récolte donnera lieu à diverses activités scolaires : écriture, expression

orale, recherches en bibliothèque.

Ateliers-Animations

Les ateliers débuteront en octobre et se dérouleront sur 10 semaines.

Afin de travailler le plus finement possible avec les enfants et de lier réellement

la création d’histoire à la création picturale, les classes de plus de 20 enfants

seront divisées en deux groupes.

Les animateurs prendront chacun un groupe pendant deux heures et en changeront chaque

semaine.

Chaque enfant vivra donc, une semaine sur deux, deux heures de création contes et

l’autre semaine deux heures de peinture au départ de ces contes.

Qui du conte ou de l'image nourrira l'autre, lequel de ces moyens d'expressions

emmènera l'enfant dans sa spirale créative?

Nous proposons de voyager en pointillé à la frontière entre ces deux arts, de passer

de l'un à l'autre pour toujours se nourrir de l'imaginaire des mots et des images.

Ce qui pourrait paraître comme une contrainte se dévoilera vite comme une richesse

pour tous. En effet, le croisement des deux disciplines nous permettra de ne pas

rester cloisonnés mais bien de traverser les chemins pour faire sans cesse des

aller-retours entre le dit et le non-dit, entre la parole et l'image. L'enfant pourra

ainsi croiser deux modes d'expression et trouver son propre langage artistique,

s'approprier l'univers des artistes pour le recréer à travers le filtre de sa

personnalité sous forme de livres, de tableaux, de courtes présentations corporelles

et verbales lors d'une exposition-performance.

Atelier-raconter :

Les enfants inventent, racontent une histoire. Ils jouent avec leur voix, leurs mots,

cherchent comment captiver un auditoire, utilisent leur corps pour rendre leur parole

vivante.

Atelier-dessiner :

Au départ d’une première histoire, ils inventent un index sous forme de

dessins-symboles qui représentent tous les éléments du conte. Cet index sera placé au

début du livre ou de la fresque.

Puis, ils utilisent ces seuls signes pour « écrire » leur histoire.

Ceci permet d'illustrer un récit déjà complexe en prenant garde à la chronologie.

Dans l’atelier-raconter suivant, les enfants se réapproprient le dessin, la peinture

et proposent des versions nouvelles et variées en relecture. En approfondissant

toujours plus la manière de les raconter.

Dans chacun des ateliers, une grande part sera laissée à la liberté d’expression des

enfants, grâce à la mise en place de matériel, d’espace, de jeux, de consignes qui

aideront les enfants à trouver leur propre fil créatif.

Valorisation

En fin de projet, les oeuvres sont présentées, mises en scène par les enfants sous

forme d’une exposition contée au centre culturel de Lessines devant un public de

parents et d’amis.

DESCRIPTION DU PROJET : partie 3

7°) Brève description des modalités d'implication des enseignants dans le projet :

Participation active des enseignants lors des ateliers.

Création de passerelles entre les différentes disciplines et le projet.

Travail de préparation et de verbalisation après les ateliers.

Récolte des contes et organisation des goûters interculturels dans les classes.

8°) Brève description des modalités assurant la participation active des élèves dans le projet :

Sorties culturelles, création d'une exposition contée au centre culturel de Lessines

où les enfants seront eux-mêmes les acteurs.

Apport personnel et recherche de conte représentant les différentes origines au sein

de l'école. Les enfants seront encouragés par les artistes professionnels dans leur

démarches créatives et seront sensibilisés à différentes formes créatives dans un

cadre positif.

9)° Enoncé des prolongements envisagés dans les mêmes ou dans d'autres domaines disciplinaires :

Création d'un magasin Oxfam, correspondance postale ( art postal )avec une école à

l'étranger, animation musicale de la province en lien avec les pays traversés par le

conte. Traces sous forme de livre et création d'un blog alimenté par les 6 ème

primaire.

PERIODE DE REALISATION DU PROJET :

Du 07/01/2013 Au 12/05/2013

Tag(s) : #projet 2012-2013
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :