L’arbre à soleil

 

 

Un conte imaginé oralement par les enfants du groupe 2 de l’école de la Gaminerie

dans le cadre du projet Culture/Ecole

 

 

 

 

En introduction à la contruction orale de ce conte original, l’animateur présente le livre d’Henri Gougaud, en fait lire le titre et demande aux enfants de découvrir quelle histoire ce titre pourrait bien recouvrir. S’ensuit également un jeu de questions et réponses autour du soleil. Les enfants en définissent les bienfaits et les inconvénients. L’image du soleil est positive et fait penser à la joie et au bonheur de vivre.

 

L’animateur présente aussi la coutume des arbres à souhaits, dans lesquels on plante un clou pour un souhait où l’on accroche un vêtement pour un souhait…

 

Ensuite nous élaborons tous ensemble cette histoire.

 

 

Il existe quelque part un arbre à soleils, un jour, je l’ai vu et immédiatement j’ai souri. Voici son histoire.

 

Un jour, un terrible orage déchire le ciel. La foudre s’abat sur un grand arbre dans la plaine près d’un village. Le voilà d’un coup grillé comme une saucisse. Il est noir, fissuré, brisé, à moitié mort. Il est triste, tellement triste que les habitants du village, à chaque fois qu’ils ont du chagrin, viennent près de l’arbre pour le pleurer à chaudes larmes.

-« J’ai perdu ma maman et elle me manque à la folie. « Pleure un petit garçon…

-« Pauvre arbre aussi triste que moi, dis la petite fille, je pleure car mon papy est à l’hôpital.

 

Puis vient un homme qui se met à pleurer toutes ses larmes en disant qu’il n’a plus assez d’argent pour s’acheter à manger, il ne lui reste qu’un seul petit euro en poche.

Il entend au loin siffloter un air joyeux, c’est un homme qui s’approche. Il a l’air heureux, très souriant. C’est l’homme heureux. Celui qui se promène toujours avec un grand sourire et aussi son chien Max. Un chien qui possède un étrange pouvoir, comme tu vas le voir !

 

-Pourquoi pleurez-vous donc tant de larmes ? Demande l’homme heureux.

-Hélas, je n’ai plus d’argent et j’ai faim ! Répond l’homme triste.

-Je n’ai pas d’argent, mais je puis tout de même vous offrir un sourire…Dit l’homme heureux.

 

Et l’homme heureux lui tend un beau sourire. L’homme triste arrête de pleurer. Il Prend le sourire et le met sur sa bouche. Il remercie l’homme heureux de l’avoir ainsi consolé. Avant de partir, il se dit que le pauvre arbre triste aurait lui aussi besoin d’un sourire et lui lance le sien. Un petit soleil, beau comme un fruit se met à étinceler sur une des branches de l’arbre.

 

L’homme heureux décide alors de rester quelques jours auprès de l’arbre.

Il console bien des hommes tristes en leur offrant un sourire, et ceux-ci à chaque fois le lance à l’arbre qui s’illumine à chaque fois d’un nouveau fruit en forme de soleil.

 

 

 

L’arbre redevient beau et se remet à grandir, le vent qui passe dans ses feuilles semble le faire parler.

 

L’homme heureux demande à son chien Max, s’il peut traduire ce que dit l’arbre.

 

Le chien, qui a le pouvoir de comprendre le langage des arbres

se met à aboyer ce que l’arbre vient de dire :

 

« Merci à toi l’homme heureux, j’étais en train de mourir mais tu m’as donné tant de soleils sourires que cela me sauve la vie »

 

L’homme heureux salue l’arbre à soleils d’un grand geste et poursuit son chemin au delà des montagnes, toujours accompagné de son chien Max, au pouvoir magique.

 

 

Et depuis ce temps là, quand les gens du village sont tristes, ils vont chercher un petit peu de soleil auprès de cet arbre , ils en mettent dans leur cœur, et cela les réchauffe et leur fait retrouver le sourire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :