Projet l' Invention Collective, un nouveau projet pour Bois de Lessines

"l’Invention collective"

Projet Culture école pour la création d’une fresque

Création d'une fresque pour symboliser, à travers l'art et l'expression plurielle des élèves, une étape charnière dans la vie de l'école de Bois-de-Lessines (déménagement dans un édifice flambant neuf) et pour marquer le passage de l'école d'hier à celle de demain. Cette création est sous-tendue par une réflexion sur les valeurs partagées de l'école : une charte de "Vivre ensemble" sera établie. En voici le « mode d’emploi ».

Création de la charte *:

 

 

1) Une charte n’est pas un règlement.

 

La réflexion doit permettre de faire comprendre la nécessité des règlements écrits et des lois qui doivent nous permettre de vivre ensemble dans la sécurité.  Sans loi, c'est la loi du plus fort qui prédomine. La loi, pour être régulatrice de la vie en société, doit prévoir des sanctions adaptées aux infractions commises et ces sanctions doivent être appliquées. La loi est la même pour tous (enfants et adultes). Une charte est un engagement moral et volontaire à se comporter avec respect en général et dans les situations précisées par le texte. Il n'y a pas de sanction en cas de manquement. Chacun est invité à prendre l’engagement, par exemple en donnant sa signature, de respecter les articles de la charte.  Il peut se créer une dynamique dans laquelle un grand nombre de personnes feront de même. Il n'y a aucune contrainte : s'il respecte la charte c'est uniquement parce qu'il a conscience que cet engagement est une contribution personnelle à l'amélioration de la qualité du « vivre ensemble. » Les règles ainsi suivies sont « intériorisées ». 

 

 

 

2) Demander aux enfants d’écrire ce qu'ils voudraient voir respecté.

 

Dans le projet qui nous concerne, Arts Nomades mènera plusieurs ateliers dans les classes pour illustrer ces textes. La rédaction de la charte proprement dite sera réalisée par les enseignants.

La charte sera bilingue. Lors de la séance de présentation

 

 

 La réflexion et l'expression peuvent concerner les quatre domaines suivants :

 

 1. Le respect du cadre de vie à l'intérieur de l'école ;

 2. Le respect du cadre de vie dans les autres lieux (le quartier, la ville, le village, etc.) ;

 3. Le respect des autres à l'intérieur de l'école ;

4. Le respect des autres dans les autres lieux.

 

• Demandez aux élèves de faire part à toute la classe de leurs idées. A partir de ces idées vous pouvez permettre un débat libre. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*Source : Cette fiche a été inspirée par la fiche « Apprentissage du respect » de Vincent Roussel, membre de la Coordination française pour la Décennie de la non-violence et de la paix.

 

3) Comment choisir les articles qui constitueront la charte ? 

 

• Ramassez les feuilles avec les écrits.

 

 Vous expliquez que vous allez faire une synthèse de leurs propositions. Préciser qu'il s'agit de classer les articles proposés, d'enlever les doublons, et que vous respecterez leur expression. Vous vous proposez de recopier cette synthèse sur une grande feuille de papier. Lors d'une séance ultérieure vous pourrez faire avec eux un travail collectif pour améliorer l'orthographe, la grammaire et la syntaxe. Vous pourrez aussi éliminer les articles qui n'ont pas une large approbation des élèves et, éventuellement, compléter par des articles qui paraîtront importants. Vous avez aussi la possibilité d'en suggérer quelques-uns, mais exceptionnellement. 

 

• Demander aux enfants de choisir le mode d'expression de la charte. Par exemple vous leur demandez de choisir entre les quatre formulations : « Il faut respecter les locaux » ou bien « Je respecte les locaux » ou bien « Respecter les locaux » ou bien « J'essaie de respecter les locaux ».

 

 • Quand c'est possible, encourager les enfants à affirmer dans un même article, en même temps qu'une prise de responsabilité, un droit pour les autres. Par exemple : « Je ne crache pas par terre » peut devenir « Je ne crache pas par terre (responsabilité) pour que personne ne marche dedans (droit) ».  

 

 

4) Ajouter en introduction une affirmation de valeurs communes : 

 

• Cette affirmation ne doit pas demander de longs développements.

 Par exemple : « Je dis NON à la violence et je dis OUI à l'amitié et à l'entente. »  On peut distinguer dans cette déclaration ce qu'on rejette catégoriquement (une ou deux contre-valeurs) et ce qu'on veut promouvoir (une ou deux valeurs).

 • Pour cela on peut commencer par un exercice : demandez aux élèves d'écrire un texte qui commence par : « J'aimerais vivre dans une école où... »

 

 • Lire les textes obtenus pour que tous en prennent connaissance.

 

• On peut éventuellement faire une « tempête de cerveaux » ou brainstorming pour avoir un certain nombre de propositions ; éliminer celles qui visiblement ne rassemblent pas un large accord ; éventuellement terminer par un vote.  

 

 

 

 

 

 

5) Un titre et une phrase de motivation  

 

• Trouver une phrase de conclusion, un genre de slogan qui soit un encouragement à adhérer à la charte. Par exemple : « Si nous nous engageons tous, nous vivrons mieux ensemble. »

 

 • On peut procéder comme précédemment.

 

• Puis se mettre d'accord sur un titre : « Charte de la classe de … de l'école… pour… »  

 

 

6) Les engagements : 

 

 

Avec cette activité, il y aura des manifestations de bonne volonté et, pour un temps, il peut y avoir une réelle dynamique. Il s'agit de l'entretenir le plus longtemps possible avant la fin de l'année.

 

• Un texte court peut être proposé à la signature des enfants et des adultes.

Par exemple : « Je m'engage à faire tout mon possible pour essayer de respecter la charte … (titre) » Ce texte doit être mis dans un endroit connu de tous  et qui respecte une certaine discrétion.

 

• Il sera intéressant de faire connaître à tous le nombre de signatures obtenues.

 

• Un travail d'information des parents sur l'existence et le contenu de cette charte sera organisé lors de la réalisation de la fresque.

 

 

7) Des illustrations : 

 

Arts Nomades s’occupera de cette partie lors des ateliers en vue de préparer la réalisation de la fresque. Un local sera dédié au projet dans l’école.

---------------------------------------------------------

 

Quelques points d’attention :

 

- Les élèves sont véritablement impliqués dans l’élaboration de quelques règles pour mieux

vivre car elles découlent d’un processus participatif. Les règles élaborées par les élèves sont

faciles à comprendre car elles ont été rédigées par eux-mêmes.

 

- Les points de la charte sont exprimés en message « je ». Trop souvent, l’enfant entend « tu ne peux

pas… ». Ici, l’enfant parle en son nom propre. C’est un message qui incite à l’investissement

personnel.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :